l’histoire de BIAFINE®

L'HISTOIRE DE BIAFINE®

M. Wenmaekers, chimiste français, a créé la formule BIAFINE® en 1971 pour soigner sa belle-fille qui s'était accidentellement brûlée. Elle fut si impressionnée par l'effet apaisant de l'émulsion qu'elle décida de soumettre la formule à des hôpitaux, où ses effets bénéfiques ont pu être testés in situ pour soulager les brûlures post-radiothérapiques. Ainsi le produit fût officiellement commercialisé en 1976. Depuis, le médicament BIAFINE® émulsion se transmet de génération en génération. Simple d'utilisation, BIAFINE® apaise et protège les peaux “brûlées” de toute la famille.


Avec plus de 3 millions de tubes vendus en 2010 en France(1), c'est le médicament le plus vendu dans le traitement des brûlures et un produit expert depuis 40 ans.

Le médicament BIAFINE® émulsion permet de soigner les brûlures du 1er et du 2ème degré, les plaies cutanées non infectées et les érythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques. En cas d'érythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques ou de brûlures du second degré il est indispensable de consulter votre médecin.

Depuis 2008, retrouvez également la gamme BIAFINE® en libre-accès avec le médicament d'automédication BIAFINEACT™*. Une référence présente dans les armoires à pharmacie du grand public, pour soigner les brûlures superficielles et peu étendues comme les coups de soleil localisés et les plaies cutanées non infectées. BIAFINEACT possède la même formule que BIAFINE®, leur principe actif étant la trolamine. Il apporte une sensation d'apaisement dès la première application.

 


(1) Données IMS. Ventes volume - Décembre 2010
*Tube de 139,5 g en libre accès

BIAFINE® et BIAFINEACT sont des médicaments à base de trolamine. Biafine® est indiqué dans le traitement des érythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques et des brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée. BIAFINEACT est indiqué dans le traitement des brûlures superficielles et peu étendues, dont coups de soleil localisés et des plaies cutanées non infectées. Ces médicaments ne sont pas des protecteurs solaires. Lire attentivement la notice et demander conseil à votre pharmacien. En cas de brûlure avec formation de cloque ou en cas de plaie profonde ou étendue ou si les symptômes persistent, consulter votre médecin. Veillez à vous protéger des risques du soleil. M13BI113 - 13/03/6 993 158 8/GP/001 - Mis à jour le 30/09/2013.


COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.